Refonte de l’offre de services sur le volet création-reprise

Ce projet a pour objectif de moderniser l’offre de services du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) afin qu’elle réponde au mieux aux attentes des créateurs, repreneurs et cédants d’entreprise artisanale. L’objectif est donc d’améliorer l’accompagnement des entrepreneurs et leurs salariés par le réseau des CMA en proposant une offre de services de meilleure qualité, harmonisée et simplifiée.

Le projet a démarré en janvier 2018 et dure jusqu’en décembre 2019.

Il comprend trois actions distinctes :

  1. La mise à jour de la grille de l’offre de services sur le volet création-reprise
  2. L’évolution du stage de préparation à l’installation (SPI) et du parcours créateur en lien avec les nouvelles dispositions introduites par la loi Pacte
  3. La refonte de la Bourse nationale des opportunités artisanales devenu le portail Entreprendre dans l’Artisanat.

Ces trois volets s’articulent pour répondre aux enjeux actuels de l’accompagnement à la création reprise des entreprises artisanales. L’ensemble des facteurs de changement nécessitent une refonte en profondeur de l’offre de services des chambres de métiers et de l’artisanat à destination des créateurs, repreneurs et cédants afin de mieux soutenir l’entrepreneuriat dans l’artisanat en France.

 

  1. La mise à jour de la grille de l’offre de services sur le volet création-reprise

Cette action a pour finalités :

  • d’apporter des réponses lisibles au regard de la diversité et des nouveaux besoins des porteurs de projet, des entreprises et autres clients ;
  • un positionnement clair et défini au regard de nos missions et des autres acteurs de l’accompagnement ;
  • une image d’unité au niveau national.

L’objectif des travaux engagés est de convenir d’une marque et d’un cadre d’offres partagé par tous avec un volet spécifique pour les créateurs-repreneurs:

  • garantir l’égalité d’accès aux services des chambres à tous les créateurs/repreneurs d’entreprises artisanales, quelle que soit leur lieu  d’implantation sur le territoire,
  • positionner le réseau comme l’interlocuteur référent des créateurs et des jeunes entreprises,
  • structurer une offre de services en adéquation avec la diversité des profils des porteurs de projet : créateurs ayant un profil d’entrepreneur classique, micro-entrepreneur, repreneur, salariés en reconversion, demandeurs d’emploi,
  • contribuer à la qualité des projets de création / reprise et garantir la pérennité des nouvelles entreprises,
  • optimiser l’accompagnement actuel, le rendre plus visible et lisible via une restructuration commune de nos offres.

 

  1. L’évolution du stage de préparation à l’installation (SPI) et du parcours créateur

Cette action a pour finalités:

  • de mener une vaste réflexion associant le réseau des CMA afin de positionner le réseau comme le partenaire incontournable des créateurs et des jeunes entreprises,
  • d’affirmer une identité et une différentiation par un parcours de formation innovant et attractif pour l’artisan,
  • contribuer à la qualité des projets de création / reprise et garantir la pérennité des nouvelles entreprises,
  • proposer des solutions pour moderniser, harmoniser et mutualiser le SPI au sein du réseau : modulariser le SPI, intégrer du numérique, …,
  • travailler sur une communication ambitieuse grand public,
  • définir une stratégie pour aller soumettre notre nouvelle offre à nos grands partenaires

Sur cette action, CMA France travaille étroitement avec les chambres régionales d’Ile-de-France et de Provence-Alpes-Côte-D’azur et en collaboration également avec  toutes les autres chambres régionales de métiers et de l’artisanat.

 

  1. Le portail Entreprendre dans l’Artisanat

Cette action a pour finalités:

  • faciliter la reprise/transmission d’entreprises artisanales en France en permettant aux visiteurs (porteurs de projets/cédants) de pouvoir se constituer une fiche d’inscription,
  • mettre en ligne un pré diagnostic afin de prévenir les agents du réseau des CMA experts en transmission d’entreprises artisanales de leur souhait de transmettre leur entreprise,
  • mettre en ligne un quizz permettant aux visiteurs de tester leurs connaissances dans le secteur artisanal,
  • permettre au site d’être plus visible (mieux référencé),
  • corriger les bugs et faire évoluer le site pour une meilleure prise en main par les agents.

Cette action permet également de professionnaliser les agents des CMA intervenant dans le champ de la transmission, de garantir un meilleur service aux repreneurs d’entreprises artisanales et de déployer l’outil sur la majorité du réseau des CMA.