L’artisanat producteur industriel : un atout incontournable pour la compétitivité de l’économie française

Avec plus de 80 % des entreprises industrielles qui relèvent du secteur de l’artisanat, les réponses aux défis de la compétitivité de l’appareil productif français proviennent aussi de la mobilisation des entreprises artisanales.

Les entreprises de l’artisanat producteur industriel, c’est la sous-traitance de proximité pour les champions de l’industrie française, ce sont des savoir-faire recherchés, c’est un outil de formation des jeunes et c’est un quart de l’emploi salarié du secteur industriel réparti dans tous les territoires et pas uniquement près des grands centres urbains. Et actuellement, dans l’artisanat, ce sont 700 000 offres d’emploi à pourvoir.

Le plein emploi dans les territoires et le développement des filières d’avenir ne pourront se faire sans les entreprises artisanales. C’est pourquoi le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat se mobilise pour apporter des solutions concrètes au Gouvernement dans le cadre du Pacte Productif 2025.

CMA France et le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat ont mobilisé leurs entreprises pour répondre à la consultation du Pacte productif lancée par le ministre Bruno Le Maire et ainsi faire émerger les besoins et les attentes de nos artisans. Près de 600 chefs d’entreprises artisanales, de tous secteurs, ont ainsi participé à cette consultation. Leurs contributions et propositions sur le numérique, l’innovation, la transition énergétique viennent compléter un premier recueil de solutions que nous avons élaboré, à l’issue du grand débat de l’artisanat.

Nous avons également des propositions sur l’industrie de demain. Le défi du Pacte productif 2025 c’est de faire de la reconquête industrielle un levier majeur de l’atteinte du plein emploi. Pour cela, nous pouvons compter sur l’artisanat producteur industriel qui est un secteur stratégique en termes de compétitivité, d’emploi et de développement local sur l’ensemble du territoire français. Fortes de leurs capacités d’adaptation et d’innovation face aux mutations de l’économie, ces entreprises sont des maillons incontournables des filières industrielles pour renforcer l’appareil productif français. Les entreprises artisanales de la sous-traitance industrielle constituent un gisement d’activités et un vivier d’emplois insuffisamment exploités.

Notre secteur est stratégique pour le retour à l’emploi et ses enjeux sont multiples, tant en termes de développement de compétences, de besoin de main d’oeuvre et de financement. Des solutions pour le retour au plein emploi existent et elles trouvent bien souvent leur origine dans les territoires, grâce à une collaboration étroite entre les entreprises, les chambres de métiers et de l’artisanat, les organisations professionnelles et les collectivités locales.

Nous nous devons tous de prendre nos responsabilités dans la mobilisation générale en faveur de l’emploi.

Bernard Stalter
Président de CMA France

 

Téléchargez la synthèse de la consultation organisée par les CMA