Mouvement des “Gilets jaunes” : Les premières évaluations auprès du réseau des artisans font état de baisse de chiffre d’affaires entre 20 à 50 % selon les territoires touchés

Le président de CMA France, Bernard Stalter, a été auditionné mardi 28 mai 2019 par les membres de la mission commune d’information de l’Assemblée nationale sur les conséquences économiques, sociales et budgétaires du mouvement des gilets jaunes. Il a alerté les députés sur les situations très difficiles dans lesquelles se trouvent de nombreux artisans. Il leur a également rappelé les six priorités pour l’artisanat issues du « Grand débat de l’Artisanat » que CMA France a organisé en parallèle du Grand débat national. Des mesures d’aides complémentaires et de simplification sont nécessaires pour pallier les manques à gagner et assurer la pérennité d’un grand nombre d’entreprises artisanales sur le territoire.

Pour l’Artisanat le mouvement des Gilets jaunes a entrainé une perte moyenne de 20 à 50 % de chiffres d’affaires selon les territoires, dans les métiers de services cette perte est estimée à 50 % dans les métropoles qui ont connu (et connaissent encore) des manifestations plus ou moins importantes et plus ou moins violentes. Les secteurs des services et de l’alimentaire sont les plus touchés, mais ceux du bâtiment et de la production ne sont pas épargnés. Il est désormais évident que le manque à gagner pour les artisans ne sera jamais récupéré… Les artisans impactés par le mouvement des gilets jaunes l’ont été très lourdement, et il convient d’ajouter au préjudice économique un préjudice moral non négligeable qui, lui, est impossible à chiffrer : « de nombreux artisans et leurs employés ont peur d’aller travailler le samedi ».

Le président Bernard Stalter a tenu à préciser que la plupart des artisans touchés par le mouvement ne sollicitent pas les aides publiques auxquelles ils ont pourtant droit car les procédures sont trop longues, complexes et souvent inadaptées à leur réalité. Il a plaidé en faveur d’une réelle simplification des procédures et pour un accompagnement adapté, rappelant l’expertise et la mission de conseil du réseau des CMA… Il a surtout appelé de ses vœux un choc de confiance, en baissant les charges et en facilitant l’aide à l’embauche, mesures parmi les plus attendues par l’ensemble du secteur de l’Artisanat.

Télécharger le communiqué de presse

CONTACT PRESSE
Nicolas Therby  01 44 43 10 56  / 06 18 61 57 35 – presse@apcma.fr