Rencontre avec des artisans stéphanois victimes de sinistres suite aux manifestations des « gilets jaunes »

Bernard Stalter, président de CMA France, s’est rendu jeudi 28 mars, aux côtés de Georges Dubesset, président de la chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la Loire, à la rencontre d’artisans stéphanois impactés par des dégradations en lien avec les manifestations des « gilets jaunes ». Ils ont bénéficié, pour les aider à réparer les dégâts subis par leurs entreprises, d’une aide exceptionnelle de 14 000 euros au titre de la solidarité entre les artisans du réseau des CMA.

Le 7 décembre dernier, la chambre des métiers et de l’artisanat de la Loire a sollicité l’intervention exceptionnelle du fonds de calamités et de catastrophes naturelles de CMA France dans le cadre de la procédure d’urgence, pour venir en aide à dix entreprises artisanales victimes de sinistres en marge des manifestations des « gilets jaunes ».

Le Bureau de CMA France a validé ces demandes et voté une aide de 14 000 euros*, répartie entre dix entreprises, pour couvrir les dégâts matériels subis par ces entreprises : « il s’agit principalement de vitrines, portes, enseignes… cassées » précise Bernard Stalter.

« L’une des principales missions du réseau des CMA est d’être aux côtés des entreprises artisanales sur tous les territoires à tous les stades de leur développement mais aussi lorsque les artisans chefs d’entreprises sont éprouvés par des catastrophes. Dans ces moments, l’accompagnement aux entreprises revêt une dimension de solidarité et d’entraide, des artisans venant au secours d’autres artisans » indique Bernard Stalter, Président de CMA France. Au sein du secteur consulaire, cette solidarité et cet accompagnement des artisans sinistrés sont une spécificité du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat.

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Loire s’était mobilisée dès les premiers dégâts pour accompagner les entreprises artisanales impactées, élus et collaborateurs allant sur place pour évaluer la situation et proposer un accompagnement, notamment en terme de conseil pour le montage des dossiers,  au plus près des besoins de chacun.

* La dotation de 14 000 euros du Fonds National de Calamités et de Catastrophes Naturelles, allouée et répartie entre dix entreprises artisanales impactées, est le fruit de la mobilisation du réseau national des chambres de métiers et de l’artisanat. Ce fonds est alimenté par une contribution des chambres de métiers et de l’artisanat sur la base du nombre d’entreprises de leur ressort.

« Depuis décembre, les artisans voient rouge », interview dans le Progrès, édition du 28 mars 2019