La manifestation de trop !

Bernard Stalter, président de CMA France, réseau national des chambres de métiers et de l’artisanat :

« Si je condamne avec la plus extrême fermeté l’exceptionnelle violence qui a une fois encore accompagné les manifestations samedi c’est loin d’être suffisant !

Si j’en appelle au calme et à la responsabilité de chacun cela ne suffit pas.

La première des libertés dans un Etat de droit, c’est la sécurité.

N’appelons plus cette crise celle des gilets jaunes car dans les cortèges on ne trouve plus de manifestants mais des ultras violents. Ce sont des casseurs qui ont pris la place des gilets jaunes.

C’est pourquoi, j’en appelle à vous Monsieur le ministre de l’Intérieur et à vous Monsieur le ministre de l’Economie et des Finances.

Ce samedi encore, comme depuis 18 semaines : Violence, Vandalisme et Saccage ont une nouvelle fois émaillé cette journée de manifestation.

Trop c’est trop. Et ce samedi était le samedi de trop !

L’heure est grave, Messieurs les ministres et je demande à être reçu avec une délégation d’artisans dès cette semaine afin de trouver ensemble les solutions qui permettront de mettre un terme à une situation devenue aussi explosive qu’inacceptable.

Si c’est à Paris que les heurts sont les plus violents et que nous avons assisté à des scènes de pillages, partout en France nous faisons le même constat. Nos concitoyens désertent les centres villes et les manifestations sont en train de tuer l’artisanat.

Il est vital de mettre un terme définitif à ces exactions au risque de voir disparaître une partie importante de nos métiers. Il est urgent d’envisager de nouvelles mesures pour accompagner ceux qui depuis de trop nombreuses semaines ne sont plus en capacité de pouvoir travailler librement.

Nous ne pouvons rester les otages de la rue. Nous ne pouvons accepter de voir notre outil de travail menacé ou vandalisé.

Messieurs les ministres, les Artisans disent Stop.

Ce samedi était le samedi de trop ! »

Télécharger le communiqué de presse

Contact presse
Géraldine Squenel : 01 44 43 10 65 / 06 89 23 95 55 – presse@apcma.fr