Le réseau des CMA mobilisé pour la journée « Tous apprentis » organisée par France 3 et France bleu

France 3 et le réseau France Bleu ont consacré hier leurs antennes sur le thème de l’apprentissage avec pas moins de 60 heures de programmes afin de valoriser cette filière à la veille d’un rendez-vous très important : l’examen du projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

Pour Bernard Stalter, « nous nous félicitons de l’initiative de cette journée. La participation du réseau des chambres de métiers et de l’artisanat, acteur central sur la question de l’apprentissage, illustre sa mobilisation et son engagement au travers de nombreux échanges et présences sur le terrain, depuis le début de l’année ».

Ce rendez-vous médiatique poursuit des objectifs communs : celui de la réussite d’une réforme ambitieuse tournée vers l’entreprise et l’apprenti et celui de la reconnaissance de l’apprentissage à sa juste valeur, une filière d’excellence et un tremplin pour l’emploi.

« Il faut améliorer l’image de l’apprentissage », Philippe Tiersen, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat de l’Isère

« Un maître d’apprentissage doit être passionné par son métier. Il doit vouloir transmettre et être à l’écoute des jeunes. On recrute des jeunes qui souvent n’ont que 16 ans, un âge parfois difficile », Karine Desroses, présidente de la CMA de la Vienne dresse le portrait du maître d’apprentissage.

« Sans apprentis, pas d’artisanat (et inversement) », Cindy Delaitre, responsable formation de la CMA de la Vienne

« Il faudra de nouveaux CFA », Bernard Stalter, président de la CMA du Grand Est et de l’APCMA