Coopération en vue de la création d’une chambre de métiers au Gabon

Dans le cadre du partenariat initié en 2017 entre le Ministère gabonais des PME et l’APCMA, avec l’appui de l’Ambassade de France à Libreville, l’APCMA vient de se voir confié l’élaboration, le suivi et la capitalisation d’une étude de faisabilité en vue de la création de la Chambre nationale des métiers et de l’artisanat du Gabon (CNMAG).

La création d’une CNMAG a pour ambition de renforcer et de valoriser l’identité du secteur des métiers de l’artisanat, de développer les compétences des artisans et apprentis, et d’apporter une offre de services adéquate aux artisans et entreprises artisanales. Elle est le prolongement du processus de structuration du secteur, qui a vu la création l’année dernière de la Confédération des artisans et petites entreprises du Gabon (CAPEG), dont l’objectif est de permettre au secteur des métiers et de l’artisanat d’apporter sa contribution à la croissance et au développement durable.

Lors de la préparation des termes de référence pour l’élaboration de cette étude de faisabilité, l’APCMA et ses partenaires gabonais avaient jugé souhaitable que des pays ayant une expérience dans la création et la gestion d’une chambre de métiers puissent participer à cette action. Ainsi, le conseil et appui de l’APCMA avaient été enrichis avec l’assistance technique de Mme Patricia Badolo, experte en artisanat du Burkina Faso. Pour l’élaboration de l’étude de faisabilité, un binôme franco-africain est également mobilisé. Il est composé de Jean-Marc Mignon, secrétaire général de la CMAR Pays-de-la-Loire, et de Patricia Badolo. Ces deux experts sont chargés de la « mission d’élaboration de l’étude de faisabilité ».

Ensuite et sur la base des résultats de cette mission, l’APCMA viendra appuyer les partenaires et interlocuteurs gabonais dans « l’organisation et l’animation d’un atelier de restitution de l’étude de faisabilité et de lancement du processus de création de la CNMAG ».

La première mission « étude de faisabilité » se déroule du 2 au 16 mai 2018 et la seconde au cours du mois de juin.

Rachel Ebaneth, Secrétaire générale du Ministère des PME, en charge du projet de création d’une chambre de métiers au Gabon, avait rencontré Bernard Stalter, président de l’APCMA et Jacques Garau, directeur général de l’APCMA en novembre dernier