Ouragans Irma et Maria : Bernard Stalter annonce depuis la Guadeloupe l’entrée en action de mesures concrètes pour les artisans sinistrés

Bernard Stalter, président de l’APCMA, est pour quelques jours en Guadeloupe. L’objectif de ce déplacement : constater l’étendue des dégâts suite au passage d’Irma et de Maria et prendre les mesures nécessaires pour engager rapidement et concrètement la reconstruction et le soutien aux artisans sinistrés.

Bernard Stalter a annoncé depuis Pointe-à-Pitre un plan d’actions national en deux temps. «Tout d’abord, le fond de calamité de l’APCMA est débloqué dès cette semaine avec l’octroi d’un fond de 50 000 euros à l’usage de la chambre des métiers et de l’artisanat de la Guadeloupe ». Ce fond sera réparti entre les entreprises artisanales sinistrées et impactées négativement dans le maintien de leur activité par l’ouragan Maria.

Concernant Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Bernard Stalter a demandé la création, quelques heures après le passage de l’ouragan Irma, d’un fond de solidarité : « J’ai invité l’ensemble des présidents de chambres de métiers et de l’artisanat de tout le réseau, à participer à une action de volontariat à hauteur de leur capacité financière, pour constituer ce fond. On est aujourd’hui à un engagement du réseau à hauteur de 50 000 euros ».

Ensuite, il s’agira d’acheminer à Saint-Barthélemy et Saint-Martin du matériel et des matériaux par voie de conteneurs. «C’est une opération que nous sommes en train de coordonner conjointement avec l’État, et la Capeb, par le biais de Patrick Liébus, son président».

« Les artisans que je rencontre en ce moment même à Pointe-à-Pitre savent qu’ils peuvent compter sur la solidarité et l’efficacité du réseau ».

 

Télécharger le communiqué de presse


Contact presse
Géraldine Squenel – 01 44 43 10 65 – presse@apcma.fr